Actualités

Inauguration du lycée polyvalent sous contrat avec l’état

Stéphane Mur, le directeur de notre établissement, a eu la joie de convier jeudi 29 mars les partenaires du Campus et les élus locaux à l’inauguration du lycée polyvalent sous contrat avec l’Etat.

Cette ouverture intervient 40 ans après celle du collège éducation nationale à la demande des familles des jeunes du lycée agricole qui souhaitaient scolariser leurs enfants plus jeunes dans le même établissement que leurs ainés. Autour des années 2008, une nouvelle sollicitation des familles s’exprime pour ouvrir d’avantage le spectre des formations générales et plus particulièrement vers le baccalauréat ES, Economique et Social. Plus de 300 jeunes et familles ont fait confiance à l’établissement durant la période où cette formation était hors contrat et le parcours des élèves dans l’enseignement supérieur et dans leur vie professionnelle prouve qu’ils ont eu raison.

Grâce au soutien des instances de l’enseignement catholique, du délégué de tutelle, des membres du conseil d’administration autour du président Patrick Desangles et de l’investissement des équipes pédagogiques, le CAEC et le rectorat ont validé cette ouverture.

Pour Saint Christophe, ouvrir une première classe du lycée éducation nationale n’est en aucun cas tourner le dos à ce qui a fait la force de l’école pendant des années, son lycée agricole. L’objectif est aujourd’hui de tendre vers un lycée polyvalent avec un spectre plus large de formations. Fort de leur expérience en lycée professionnel, technologique et général leur permettant d’accompagner des jeunes au plus juste, ils souhaitent aujourd’hui prendre le meilleur de chaque entité. Pour le lycée agricole son lien fort au territoire, sa pluridisciplinarité historique, son contrôle continu, le travail en équipe, la coopération internationale, l’animation du territoire ou encore l’expérimentation. Pour l’enseignement général, une rigueur académique, une attractivité plus forte pour les jeunes et les familles et une nouvelle réforme du baccalauréat sur lesquels nous avons des points qui vont être faciles à mettre en oeuvre par rapport au projet éducatif du Campus.

C’est donc à la rentrée de septembre 2018 la classe de 1ère ES qui sera contractualisée, permettant de nouvelles perspectives à l’établissement. La terminale et la classe de 2nde suivront les années suivantes.