Actualités

Veaux, vaches, cochons, couvées…à Paris !

Dimanche, 27 février, 10h32 :  Installés dans le train « ex-Capitole » au confort spartiate et au multiples arrêts, les élèves de la filière Production se rendent à Paris, salon de l’Agriculture oblige.

27 élèves, 4 accompagnateurs-trice, Thierry Furcatte, notre partenaire sur l’exploitation, Hervé Lacoste, parent d’élève bénévole, Tamara Sirotkina, professeure Russe en immersion et moi même, pour l’orientation dans la grande ville et le maintien des bonnes manières.

A peine 7 heures plus tard, la formation se rend à l’Auberge de Jeunesse d’Artagnan, un record au niveau des tarifs.

Au programme, lundi matin, Porte de Versailles, l’équipe est précédée du jeune Alexandru DUDAS qui représente le Gers au concours de Jugement d’Animaux pour les Jeunes. Voyage en métro : les instructions précises données le matin même ont permis à une grosse moitié du groupe de prendre la rame dans le bon sens.

La totalité des participants étant muni de téléphone portable (qui l’ignore ?) la visite du Salon est en mode « quartier libre ».

Rencontre avec une notre ancienne élève, Claire Fourcade, pour qui « L’amour est dans le Pot » comme indiqué sur son stand où se pressent les fans, amateurs de selfie. Claire illustre parfaitement notre devise : Pugnacité ! Ce succès sera confirmé quelques jours plus tard, au cours de l’émission « Capital » sur France 3 : Claire y fera un passage remarquable.

Retour à l’Auberge, mardi, Salon Internationale du Machinisme Agricole  à Villepinte. Quelques conseils assénés avec vigueur ont amélioré l’acheminement de l’ensemble, sans perte : même fonctionnement : la chasse au ballon de foot et chapeau de paille est ouverte…

Informatique, GPS et applications smartphone constituent l’essentiel des innovations cette année : « Kulcheu zeu futcheu » comme on dit à Purpan !

Mercredi : Retour par le Capitole, sans problème et sans moi.

Nous tenons à remercier chaleureusement Thierry et Hervé, sans qui ce voyage n’aurait pu être organisé. Chacun ayant pris sa part de responsabilité, ce voyage fut une excellente expérience.

Bertrand Tallon